Amis, public(s), chérie, chiens, chats, êtres immatériels et invisibles, anonymes ou pas, il nous reste encore quelques forces pour s'exprimer, dire, écrire même si... 20 ans déjà, 20 ans après, on dit encore que le danseur ne parle pas, qu'il faut souffrir pour danser, qu'il n'y a toujours pas de politique en faveur de la danse, que le népotisme et le despotisme règnent, et que les acteurs de ce milieu artistique ne savent pas s'organiser, ni ni ni mettre en commun ou être ensemble...

  • l'ART-trose l'autre journal de danse (20 ans) - blog

  • l'ART-trose l'autre journal de danse (20 ans) - facebook

  • l'ART-trose l'autre journal de danse (archives 1995-1996)